Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un labyrinthe dans la ville

Un labyrinthe dans la ville

Blog d'une brestoise: Coups de gueule, événements, humour, photos, poèmes, politique, projets de romans, et réflexion.


Je plais aux gens de droite.

Publié par Le Labyrinthe sur 26 Juillet 2018, 20:09pm

Catégories : #Réflexion, #Témoignage, #Politique

Je suis de gauche, si vous suivez ce blog, vous avez du le remarquer. Ha, ha. 

Mais je plais à des gens de droite, voire d'extrême droite, parfois ( beurk ). 

Tel élu de la droite boutiniste brestoise, qui me disait que je devrais avoir une médaille, du fait que j'étais volontaire pour aider au bureau de vote, pour les élections. Mon oncle gaulliste, qui me dit qu'il respecte mon intégrité ( ceci dit, c'est un beau compliment, ça ). Ou encore, un faf, qui me draguait, parce qu'il a détecté que je suis une personne sensible ( beurk ).

Pour plusieurs raisons: je suis sérieuse, rigoureuse, j'ai beaucoup de retenue, je suis polie, je laisse la place à la vieille dame dans les transports en commun, je me porte volontaire pour tenir le bureau de vote, je suis très ponctuelle, je n'aime pas me faire remarquer, je respecte les lois... Bref, une personne discrète et vertueuse. Un peu trop, peut être. 

Cependant, je ne suis pas résumable à cet aspect. 

Je suis aussi une personne révoltée, qui ne supporte pas les injustices, je suis têtue, j'ai du caractère. Ouverte d'esprit, je ne m'oppose pas aux avancées sociétales, je les encourage, même. Du côté des opprimé.e.s, je suis contre les attaques des aides sociales, le racisme, le sexisme, l'homophobie... J'ai beaucoup milité et j'ai des ami.e.s anars... je suis moi même anar!

Parfois, ça me donne l'impression d'être une personne remplie de paradoxes, voire, qu'il y ait "deux moi". Pourtant, ça n'a rien d'incompatible, en fait. J'évolue juste en dehors des clichés. Je ne suis pas une idée reçue. Je suis moi, avec mes complexités. Finalement, un peu comme tout le monde: on caricature trop les gens. On cherche rarement à vraiment connaitre les personnes, et c'est dommage. 

J'ai apprécié d'étudier la sociologie et l'anthropologie, justement, pour dépasser les préjugés.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents